Humour et sagesse de Nasr Eddin Hodja

 

 

Nasr Eddin Hodja, ou Nasrudin, ou Nazdin, ou encore Goha
Nasr Eddin Hodja est un ouléma mythique de la culture musulmane qui aurait vécu en Turquie, à une date indéterminée entre le XIIIe siècle et le XVe siècle. Lire la suite de sa présentation sur Wikipédia ici


La femme de Nasrudin entendit un coup sourd résonner dans la chambre de son époux. elle s'y précipita:

- ce n'est rien, dit le mulla, c'est simplement mon manteau qui est tombé par terre.
- ton manteau! mais comment a t'il pu faire un bruit pareil?
- c'est qu'à ce moment-là j'étais dedans!

 


Au beau milieu de la nuit, Badar le veilleur, surprit le mulla en train de forcer de l'extérieur, avec une pince, la fenêtre de sa propre chambre à coucher....

  - qu'est-ce que tu fais, Nasrudin? tu ne peux pas rentrer chez  toi?
- chut! on dit que je suis somnambule; j'essaie de me prendre sur le fait pour voir ce qu'il en est.

 l'abricotier:

Un jour, un paysan qui a de l'affection pour lui emmène Nasrudin encore tout jeune dans son verger:
- et cet arbre gracieux, mon petit, sais tu son nom?
- c'est un amandier
- le bon garçon! et celui-ci, puissant et touffu?
-un figuier
- qu'allah te bénisse! et cet arbre, avec ses fruits dorés?
l'enfant n'avait encore jamais vu d'abricotier. il fit néanmoins cette réponse:
- je le connais aussi, c'est l'arbre à oeufs durs, mais la tempête d'hier a fait tomber les blancs


une recette de cuisine:

Au salon de thé où nasrudin se trouve en compagnie de quelques amis, la conversation porte sur les recettes et les expériences culinaires de chacun. on se flatte d'originalité et de réussite exceptionnelle. Seul le Hodja ne dit mot.

- et toi, Nasrudin, lui demande t'on, tu n'as donc jamais inventé une recette?
- une fois, répondit il. j'ai mélangé longuement du pain avec de la neige.
- du pain avec de la neige? c'est stupide!
- oui, et en plus ce n'est pas bon.

 


le gland et la citrouille:

Un soir, étendu sous un grand chêne, Nasrudin philosophe:

- dans quel monde étrange nous vivons! que la nature est mal faite! tout marche à l'envers. tiens, par exemple, pourquoi ce chêne énorme porte t'il ces minuscules glands pendants de façon ridicule alors que la magnifique citrouille se traîne lamentablement à terre comme une tortue?

à ce moment-là, il reçoit un gland sur la tête.
- Allah est grand! dit-il.

 

un cas d'obscurité totale:

Au cours d'un voyage, Nasrudin se trouve partager sa chambre d'auberge avec un inconnu. la nuit est sans lune, et il fait dans la pièce aussi noir que dans un four.

- hé! l'ami, dit l'homme au moment de s'endormir, j'aimerais bien qu'on allume une bougie.
- ô croyant! comment veux tu que je sache s'il y en a une ici puisqu'on n'y voit rien.
- il y en a une. je l'ai vu tout à l'heure quand l'aubergiste nous a conduits. elle est à ta droite.
- mais comment veux-tu que je reconnaisse ma droite de ma gauche dans une telle obscurité.


occupation des lieux:

- Maître, lui dit un jour un ahmad qui se prévaut déjà de quelque sagesse; que d'agitation sur terre! dès le matin les gens s'affairent, vont, viennent, sillonnent la ville dans tous les sens, comme s'ils n'avaient pas mieux à faire!

- ignorant! grogne Nasrudin.
- oui, ce sont des ignorants, continue le jeune homme. ne feraient ils pas mieux de s'assembler tous en un lieu saint pour prier?
- c'est toi l'ignorant! tonne le Hodja. ne comprends tu pas que si tout le monde s'agglutinait au même endroit, la terre basculerait? Allah sait mieux que nous.


Parole d'âne:

- "Nasrudin", vient un jour lui demander un paysan qui avait autrefois témoigné pour lui dans un procès, veux-tu me prêter ton âne? je dois porter mon grain chez le meunier.

- Par ALLAH! tu n'as pas de chance. Je viens justement de le prêter à quelqu'un d'autre.
A ces mots, l'âne de Nasrudin, qui n'en est pas à sa première bévue, se met à braire stupidement derrière la porte de l'étable.
- Hé! Hodja, je n'ai pas d'oreilles aussi grandes que lui mais ce que j'ai entendu je l'ai entendu! Tu m'as menti.
Nasrudin devient rouge de colère:
- Va t'en de ma brise, gredin! Si tu crois plus la parole de mon âne que la mienne, nous n'avons rien à faire ensemble!

 

Il faut penser à la tête:

Nasrudin a besoin de demander un service à un homme beaucoup plus riche que lui et qui ne l'aime guère.

Il se rend chez lui, la servante qui ouvre la porte, lui répond que son maître est sorti.
- Dis moi ce qui t'amène, ajoute-t'elle, et je le lui rapporterai.
Nasrudin est perplexe, car le bonhomme, plutôt impotent, ne sort guère de chez lui. Au moment de repartir, il lève les yeux et en effet, il aperçoit sa tête derrière le rideau de la fenêtre du premier.
- Comme certaines personnes sont légères! pense-t'il sur le chemin du retour. Sortir en laissant sa tête chez soi! Surtout quand on a plus toutes ses jambes!


Les ailes des chameaux:

Un jour, sans que quiconque l'ai sollicité, Nasrudin monte en chaire à la mosquée pendant l'office et crie:

- Rendons grâce à l'Omniscient et Tout-Bienveillant de n'avoir point donné d'ailes aux chameaux!
L'imam, à l'affût de la moindre incartade de Nasrudin, se dresse immédiatement contre lui:
- Mécréant! tu viens encore de parler contre la religion!
- Et pourquoi donc, iman vénéré?
- Si les chameaux avaient des ailes, les musulmans pourraient tous accomplir le Pèlerinage!
- Certainement répond le Hodja mais as-tu pensé au plus important: Si les chameaux avaient des ailes, ils casseraient les tuiles en   se posant sur les toits, sans compter que leurs bouses obstrueraient les gouttières.

- ALLAH sait mieux!

 

les noces de Nazrudin:

On fêtait ce jour-là les noces du mulla. le mariage avait été arrangé par les familles et Nasrudin n'avait encore jamais vu le visage de son épouse. après la cérémonie, quand elle enleva son voile, il découvrit qu'elle était affreusement laide. il était encore sous l'effet du choc, lorsqu'il s'entendit demander:

"maintenant, dis moi, mon chéri, quels sont tes désirs? devant qui dois-je rester voilée et à qui me permets-tu de montrer mon visage?
"montre-le à qui tu voudras, gémit le mulla, mais surtout pas à moi".

 


Nazrudin et la Lune:

Nasreddin hodja aimait se rendre à la foire de Siwri- Hissar.

Une fois,c'était justement le dernier jour du ramadan, il arriva dans cette ville quand la nuit venait de tomber. Sur la grand'place, une foule de croyants attendait de voir apparaître dans le ciel la mince petite serpe de la nouvelle lune, qui signale le début des réjouissances terminant le ramadan.

Il contempla quelques instants ce grand rassemblement de gens à la tête tournée vers le ciel, et quand apparut le croissant, il dit à la foule:
- pourriez-vous me dire des fois, pourquoi cette espèce d'astre tout maigre vous plait tant? Vous savez, chez nous nous avons la lune aussi grande que la roue d'un chariot, et personne n'y prête attention. Et vous, vous vous prosternez devant elle alors qu'elle n'est pas plus grosse qu'un brin de paille.

Une autre fois, par contre il réussit à flatter les habitants de Siwi-Hissar au plus haut point. Il monta en chaire et déclara:
- Chers croyants, chez nous nous avons un ciel très beau; mais celui que vous avez ici, est aussi beau que le nôtre.
- Comment es-tu arrivé à cette conclusion, demanda un des croyants.
- Bah, c'est un jeu d'enfant! répondit Hodja. J'ai bien compté chez nous combien il y avait d'étoiles dans le ciel. Eh bien imaginez-vous qu'ici, vous en avez exactement autant!

 


notes:

Hodja: hodjatoleslam (>ar hudjdja al-islam, preuve de l'islam): titre donné aux théologiens et aux docteurs en jurisprudence, dans l'islam chiite

imam: (>ar): chef religieux musulman; moderne: chef d'une école juridique ou théologique islamique

mulla: ou molla ou mullah (>ar mawla: seigneur): dans l'islam chiite,titre donné aux personnalités religieuses, notamment aux docteurs de la loi coranique *

© julie Larousse 1993

Extraits de "Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja" recueillies et présentées par J.L. Maunoury/Editions Phébus

la manière Nazrudin de monter un âne:

 

Et Quelques histoires de plus ! là
et aussi d'autres ici

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 10/01/2015

Powered by WebRing.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site